Si vous avez récemment acheté des produits sur Internet et notamment des sneakers, vous avez certainement reçu un avertissement de la boutique pour vous informer des éventuels retards de livraison. En effet, le Brexit va chambouler pas mal de choses, notamment nos achats en ligne.

Les boutiques de sneakers qui expédient depuis le UK

Avant de commencer, sachez que StockX, malgré ce que vous pensez n’expédie par les sneakers que l’on reçoit en Europe depuis le UK. L’entrepôt est basé aux Pays-Bas et les acheteurs français ne verront pas l’impact du Brexit dans leurs transactions. Néanmoins, les anglais pourront voir arriver une nouvelle taxe pour compenser éventuellement les nouveaux frais.

D’autres boutiques de sneakers, notamment JD Sports, Size?, Footpatrol, END, Palace, dont les entrepôts qui acheminent les colis sont basés au UK risquent de prendre de plein fouet les conséquences du Brexit. Pour nous, acheteurs, cela signifie qu’il faudra s’acquitter des frais d’importation / douane pour être livré en France, un peu comme lorsque l’on achète un item des Etats-Unis ou de Chine. Dans l’idée, on peut imaginer que ces structures vont créer de nouveaux entrepôts en Europe pour conserver leurs clients mais dans les faits, cela ne sera pas immédiat ni forcément possible.

Des entreprises comme ASOS ont anticipé depuis 1 an le Brexit, en ouvrant des nouveaux centres de distribution, notamment à Berlin.

JD Sports se prépare au Brexit

L’entreprise JD Sports, qui possède entre autre Chausport, Size? Footpatrol redoute le Brexit comme toutes les autres boutiques dont le business repose en grande partie sur les transactions en ligne.

Alors que les revenus du groupe ont grimpé de 47% début 2020, pour atteindre un chiffre d’affaires de plus de 2.7 milliards de livres, le groupe s’est imposé sur un nouveau marché, en Australie puis en Asie plus généralement, avec une arrivée fracassante. Ce choix n’a pas été fait au hasard. En effet, en s’imposant dans un nouveau continent, avec des moyens conséquents, le groupe cherche à limiter la casse suite au Brexit

“Les activités combinées de JD dans la région Asie-Pacifique ont enregistré une croissance totale d’un peu moins de 10 %, bien que le fait que le Nouvel An chinois ait eu lieu plus tôt que l’année dernière ait eu un impact sur les performances de l’entreprise”, a déclaré M. Cowgill.

Le Directeur du groupe a aussi annoncé mettre en place un plan visant à créer des lieux de stockage en Belgique afin de pouvoir livrer les clients dans l’Unions Européenne dans les meilleures conditions possibles.

Selon M. Cowgill, l’entreprise est bien consciente du risque qu’une sortie sans accord de l’UE ferait courir à JD Sports et à l’ensemble du secteur britannique de la vente au détail. Un entrepôt de 25.000m² a été acheté, de quoi couvrir les commandes des clients.

Quelles conséquences pour les boutiques de sneakers au Royaume-Uni ?

Les boutiques de sneakers comme JDSports, End…qui expédient leurs colis depuis le Royaume-Uni devront réaliser des démarches supplémentaires, comme des déclarer la valeur du produit pour la douane par exemple.

Pour contourner l’impact du Brexit, la plateforme de revente de sneakers KLEKT vient d’annoncer ouvrir un nouveau centre aux Pays-Bas. Tout laisse à croire que les boutiques qui ont les capacités financières suivront à leur tour.

Il faut savoir que le UK est le plus grand marché e-commerce d’Europe, avec en moyenne 900€ dépensés par an et par personne. C’est aussi la 2ème destination e-commerce la plus populaire après la Chine. Les 1ères études montraient que 70% des acheteurs européens pourraient totalement arrêter d’acheter sur des sites UK après le Brexit. De quoi faire trembler les boutiques en ligne.

Voici en quelques points ce que le Brexit pourrait avoir comme conséquences pour les boutiques de sneakers

  • Des couts supplémentaires pour les acheteurs (TVA/Douane/Frais importation)
  • Les délais de réception allongés, le temps de vérifier les colis, de vous acquitter des frais
  • Des colis totalement bloqués à la douane, notamment pour les transactions entre particuliers où la valeur marchande déclarée serait fausse.

Pour les transactions de sneakers entre particuliers

Les achats et ventes de sneakers entre particuliers vont subir le même sort. Si vous avez déjà expédié ou reçu des paires des Etats-Unis, d’Australie ou autre, vous connaissez déjà le process. Il vous faudra remplir une déclaration avec le contenu du colis, sa valeur marchande (valeur de transaction et non le prix retail). Ensuite des frais habituels de douane/TVA/importation seront appliqués. Vous pourrez accepter le colis et régler les frais ou le refuser et le renvoyer à l’expéditeur.

Pin It