Lidl, spécialise du hard discount fait face à un succès pas si inattendu que ça, mais qui a le mérite de faire couler de l’encre dans les medias. Avec sa paire de baskets vendues a peine plus de 13 euros et ses chaussettes à l’effigie de la marque, Lidl vient de signer le meilleur coup marketing de la fin d’année 2020.

Lidl, champion du hard discount et du marketing

L’enseigne Lidl a mis en vente dans pas moins de 1500 boutiques ses sneakers, après une 1ère sortie en Belgique quelques mois plus tôt. Dernièrement, le géant du hard discount avait déjà beaucoup fait parler de lui avec son Monsieur Cuisine Connect sold out en quelques heures, ses copies de AirPods, montres connectées et autres accessoires high-tech dont les français raffolent. D’ailleurs, les magazines spécialisés dans la tech n’hésitent pas à consacrer des dossiers complets pour tester les nouveautés Lidl, face à l’engouement important des consommateurs.

Des quantités limités

Pour réussir son coup marketing, Lidl a calqué les géants du sportswear en jouant sur la rareté de son produit. Ainsi, il n’y avait que 50 paires de baskets par magasin, pour un total de 1500 à travers la France.

Tout comme Nike ou adidas, Lidl a misé sur un produit distribué en très petite quantité face à la demande importante qui pourtant avait parfaitement pu être anticipée. En effet, les baskets avaient déjà rencontré un succès énorme en Belgique durant l’été 2020. Malgré ça, Lidl savait parfaitement qu’en limitant à 50 exemplaires par magasin, les fans de baskets ou les apprentis revendeurs de sneakers allaient camper quelques heures en avance pour s’assurer d’obtenir un exemplaire de cette basket flashy, aux couleurs de la marque.

Michel Biero, le directeur des achats a expliqué avoir limité les quantités pour éviter d’avoir trop de stocks au cas où le produit ne se vendrait pas. On aimerait bien le croire, mais nous connaissons suffisamment bien le marché pour savoir que c’est faux. Il s’agit bien d’un coup marketing bien ficelé. Il suffit de compter le nombre de message sur les réseaux sociaux à propos de l’opération pour voir qu’il n’y avait aucun risque.

L’engouement sur les réseaux sociaux

Qu’on se moque de cette paire de baskets aux couleurs de l’enseigne Lidl ou qu’on l’adule, l’important c’est que l’on en parle. Pari réussi puisque des milliers d’internautes sur Twitter et Facebook ont parlé de la sortie du modèle. Des stars et influenceurs comme DJ Snake, Djibril Cissé ou même Booba ce sont affichées avec leur paire Lidl en stories sur Instagram. Suffisant pour faire encore plus monter la hype autour de la release.

Lidl et la mode : L’histoire commence en 2017

Si ce buzz autour de la collection de sneakers, chaussettes Lidl est très récent, ce n’est pourtant pas la 1ère fois que la marque de hard discount s’associe au prêt-à-porter.

En 2017, durant la Fashion Week de New-York, Lidl s’était associé à la top-modèle Heidi Klum pour un défilé dans un supermarché, avec des chaussettes estampillées de leur logo. Celles-ci avaient été offertes aux invités de l’évènement, sans arrière pensée commerciale à l’époque.

En 2019, quand Michel Biero aperçoit la collection dans un show-room à Hong-Kong, il ne prévoit pas de les importer en France en vue d’une commercialisation. Il est rapidement revenu sur sa décision en constatant le buzz sur les réseaux sociaux.

Des sneakers Lidl qui se revendent à prix d’or ?

Les medias se sont rapidement emparé du succès des sneakers Lidl pour titrer qu’elles se revendaient à des centaines ou des milliers d’euros. C’est faux.

Il y a une différence entre le fait de mettre en vente des produits sur Internet à des milliers d’euros…et trouver des acheteurs prêts à mettre ce prix. Sur Vinted ou LeBonCoin, les baskets Lidl s’affichent en effet à quelques centaines d’euros, mais elle ne trouvent pas d’acheteurs.

En réalité, peu de gens réussissent à les revendre plus de 50 euros, même sur Vinted. Ce qui en soi est déjà bien puisque le prix d’achat était de 12,99 euros. Il ne faut pas oublier que contrairement aux sneakers Nike, adidas, New Balance qui peuvent être équipées de différentes technologies pour la performance sportive, de matériaux de qualités etc, les baskets Lidl sont des baskets low-cost, qui valent le prix auxquelles elles sont vendues.


Pour conclure, on ne peut pas dire que ce buzz médiatique ne soit pas justifié. Il a été a 99% produit par l’engouement sur les réseaux sociaux et la quantité d’articles rédigés sur des grands médias, à la TV…

Cela montre néanmoins plusieurs choses, Lidl revient de loin et arrive à toucher les jeunes mais aussi à monter en gamme en se lançant sur de nouveaux marchés et en maîtrisant parfaitement ses actions de communication. Si vous êtes un fan de sneakers, je suis convaincu qu’à Noël, quelqu’un vous a parlé de ces fameuses baskets Lidl qui se “vendent 1000 euros sur Internet”, sur un ton moqueur. Ils l’ont certainement entendu au JT de M6.

Pin It