Footlocker vient tout juste d’annoncer le rachat de deux mastodontes, Atmos et WSS pour un montant qui dépasse le milliard de dollars.

Après avoir investi plus de 100 millions dans la startup GOAT en 2019 afin d’accélérer sur le digital, Footlocker vient tout juste de signer le rachat du retailer japonais Atmos et de la chaine américaine de magasins de sneakers et sportwears WSS. Ces deux nouvelles acquisitions ont encore une fois pour but d’étendre la clientèle de Footlocker en allant chercher de nouvelles parts de marché, tout en conservant les différents noms des boutiques.

La success story atmos

Le shop atmos a vu le jour au début des années 2000 au Japon, plus précisément à Tokyo, dans le quartier de Harajuku. Ce lieu n’est pas choisi au hasard puisqu’il s’agit du temple de la mode où toute la jeunesse se retrouve pour dénicher les dernières pièces streetwear. Hidefumi Hommyo créé atmos au retour d’un voyage aux Etats-Unis, par pur opportunisme. Quelques années seulement plus tard, il signera quelques unes des Air Max les plus célèbres de l’histoire du modèle.

Aujourd’hui, atmos compte des boutiques aux Etats-Unis, mais aussi au Japon avec 49 shops.

WWS, près de 100 boutiques aux USA

En rachetant la chaîne WSS, Footlocker met la main sur 93 boutiques réparties sur les côtes Ouest et Sud des Etats-Unis. En 2020, WSS a réalisé 425 millions de dollars de chiffres d’affaires.

Pour l’instant, difficile d’imaginer ce que Footlocker va faire de ses deux nouvelles acquisitions. Richard Johnson, directeur général de Footlocker a toutefois déclaré qu’il existait des endroits aux Etats-Unis où WSS n’était pas suffisamment bien implanté et que chaque grande ville des Etats-Unis devrait posséder son shop atmos.

Espérons que le shop nippon continue de collaborer avec Nike.

Write A Comment