fbpx

La Nike Air Max 97/1 Sean Wotherspoon est sans doute l’une des paires que l’on trouve le plus en contrefaçon avec toutes les Nike x Off White et Yeezy Boost. Il faut dire qu’avec un prix de revente deadstock entre 800 et 1400 euros, elle attire de nombreuses personnes malhonnêtes ayant envie de gagner de l’argent sur le dos de personnes moins expérimentées dans le sneaker game.

Afin de vous éviter une mauvaise surprise si vous comptez acheter une Nike Air Max 97/1 Sean Wotherspoon, nous vous avons préparé ce guide visant à lister point par point les éléments à vérifier avant de réaliser la transactions.

D’une manière très générale, les paires de 1/97 fake sont reconnaissables par leur packaging souvent mal imité, mais également par la mousse utilisée à l’intérieur de la paire et de la languette de très mauvaise qualité.
La 1/97 étant un modèle très spécifique, elle reste difficile à imiter malgré quelques contrefaçons assez convaincantes.

Le packaging

Si l’annonce se présente comme ceci fuyez. Ce packaging est utilisé par tous les vendeurs de contrefaçon, avec un dustbag et un flyer s’inspire du pack issu du 1er drop sorti aux Etats-Unis et en très peu de quantités. La box sera d’ailleurs très souvent plus petite que l’originale.
La plupart des fabricants de contrefaçons commercialisent la 1/97 avec ce packaging.

Les couleurs

De base, deadstock, la Air Max 1/97 a des couleurs plutôt vives et pétantes. Le rose, le jaune ou encore le vert foncé ressortent. Une fois portée et rockée, la paire devient néanmoins beaucoup plus terne et le velours est marqué.

Sur les contrefaçons, les couleurs sont beaucoup plus ternes et le velours s’effiloche alors qu’il est censé être encore neuf.

Box Label

Les sneakers de contrefaçons sont souvent maltraitées durant le trajet, si la boite est défoncée, méfiez-vous, même si certaines paires authentiques ont des boites abimées, c’est un premier signe à prendre en compte. Ensuite, vérifiez la typographie, l’ordre des informations, les références et comparez avec une box authentique.

Le mini Swoosh

Sur les contrefaçons, le mini swoosh est souvent mal positionné, de mauvaise taille et surtout d’une couleur légèrement différente de l’original.

Les patchs

Patch LEGIT VS patch FAKE

La languette arrière

Sur la languette arrière de la paire, vous pouvez lire l’inscription VA to LA. Le bleu est légèrement passé et les coutures parfaites.
Sur les paires fake, vous verrez souvent des coutures grossières et une typo peu lisible et bâclée.

Les lacets

La Air Max 1/97 SW est vendue avec plusieurs lacets de rechange. Un jeu de lacets bleu océan, blanc et violet.
De base, c’est la paire de lacets jaune qui est présente sur la paire. Ses embouts sont dorés et argentés.

Voilà quelques conseils pour éviter que vous faire arnaquer si vous comptez faire l’acquisition de cette magnifique paire. Il existe bien sur encore d’autres points pour vérifier si une paire est fake ou authentique mais vous avez ici de manière général les éléments à contrôler.

Sachez que la Nike Air Max 1/97 SW est disponible sur The Sole House, dans toutes les pointures.


Voir aussi : Comment reconnaitre des vraies Yeezy

THE SNEAKERS BIBLE
Author

Toute les dernières actualités sneakers, release, leak...raffle. Mais aussi des dossiers thématiques sur la culture sneakers, le marché, les tendances et tout ce qu'il faut savoir !

Write A Comment