Parra est un artiste que l’on apprécie tout particulièrement, à l’origine de nombreuses collaborations mémorables avec Nike. Récemment, il a été mis à l’honneur à l’occasion des Jeux-Olympiques de Tokyo pour réaliser les tenues des skateurs, ainsi qu’une SB Dunk Parra inédite.

Associé à la Air Max 1 Cherrywood ou encore Amsterdam, l’artiste hollandais Piet Parra a également signé une Air Maxim 1 en 2009. Vous êtes sûrement trop jeune pour vous en souvenir ?

C’est dans le cadre d’un projet nommé Rivalry que Nike a proposé à l’artiste de créer une collection lifestyle qui aurait pour objectif de promouvoir une équipe de sport fictive. La thématique globale du brief étant d’imager la rivalité dans l’univers du sport.

Il imagine alors l’équipe des Loney Losers, que l’on retrouve illustrée sur la semelle intérieure de la sneakers. La Air Maxim 1 issue de cette collaboration n’est pas, créativement parlant, au niveau des éditions précédentes. Cependant, l’artiste a tout de même trouvé une combinaison de matériaux intéressante, avec des lacets bicolores et une semelle noire mouchetée de rouge et de bleu. Sur la languette, on retrouve même un « L » brodé pour Lonely Losers.

Pour finir, la paire est sortie à l’époque en Quick Strike, un système de sortie pour les aires limités, bien avant que les raffles soient mises en place. On est loin de la shape de la Air Max 1, mais le travail effectué sur cette Maxim 1 est pour le moins complet et efficace.

Cette Nike Air Maxim 1+ Parra se trouve aujourd’hui sur des sites comme StockX pour environ 700€ et sur des plateformes de vente entre particulier.

La Parra x Nike Air Maxim 1 en images

Write A Comment